navOcéan
dans les médias.

VIDEO

Déploiement de l'Almak, exploité par navOcéan.

Article

NAVOCÉAN ACCOMPAGNE LE PATROUILLEUR POLAIRE L’ASTROLABE EN COLLABORATION AVEC LA MARINE NATIONALE

"navOcéan, filiale de Défense Conseil International (DCI) et du groupe Piriou créée en 2012, répond à l’accroissement des demandes de formations maritimes dispensées par DCI en mettant à sa disposition un bâtiment moderne et polyvalent, l’Almak. navOcéan diversifie aujourd’hui son activité par la mise en place d’une équipe à bord du patrouilleur polaire L’Astrolabe.  Durant les essais et la première traversée, cette équipe travaille en étroite collaboration avec les premiers équipages de la Marine nationale qui armeront ce navire. Il s’agit du premier contrat de ship management pour navOcéan, qui participe à la prise en main des installations spécifiques de ce nouveau navire par la Marine nationale – une première pour l’entité, qui signe son deuxième plus gros contrat depuis sa création.

Première collaboration avec la Marine nationale par navOcéan

Dernier né des chantiers Piriou, L’Astrolabe sera armé par deux équipages de la Marine nationale qui se relaieront pour accomplir les missions de surveillance des Zones Economiques Exclusives (ZEE) de l’Océan indien et de ravitaillement de la base de la Terre Adélie en affrontant les icebergs de l’Antarctique.

Depuis février 2017, les équipes de navOcéan et de la Marine nationale ont suivi et conduit les essais du patrouilleur polaire, concept innovant co-financé par les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) et l’IPEV (Institut Polaire Français Paul-Emile Victor). Le bâtiment a appareillé le 12 août dernier de Brest vers  l’île de La Réunion, où il arrivera mi-septembre.

Une nouvelle expertise dans la prise en main de navire militaire en essais

Durant ses trois premières années d’exploitation, navOcéan s’est consacré à la formation de jeunes cadets étrangers par DCI sur l’Almak. Forte de ce nouveau contrat, la société navOcéan étend son champ d’expertise.

« La mise en service de L’Astrolabe est un projet ambitieux qui va permettre à la société navOcéan de diversifier son expertise et son savoir-faire, notamment dans la prise en main du  navire en essais avant livraison." [...]

VIDEO

Présentation de l'Almak, du prisme de la formation maritime.

Article

L'Almak, le navire école du couple Piriou-DCI

[...]"Moderne et polyvalent, l’Almak a été spécifiquement conçu pour la formation et l’entraînement nautique. Il navigue en premier lieu au profit des formations militaires académiques et opérationnelles délivrées par DCI-NAVFCO.

Exploité par NavOcean, structure conjointe établie entre Piriou et DCI, l’Almak est un navire de conception innovante qui peut embarquer jusqu’à 17 élèves et instructeurs et effectuer jusqu’à 40 semaines de mer par an. Il est armé par un équipage de 8 personnes issues de la Marine nationale et de la Marine marchande qui participent également à la formation des élèves.

" [...]

Communiqué

article_presse_2_navocean.jpg
article_presse_3_navocean.jpg

Une mission en mer atypique pour l’ALMAK

"L’ALMAK, le navire de formation maritime, a participé à un événement nautique régional, impliquant l’ensemble des acteurs qui composent le monde maritime de la façade Atlantique-Manche-Mer-du-Nord. 

En effet, dans le cadre de son déménagement de Nantes vers Le Havre, l’Ecole Nationale de la Sécurité et de l’Administration de la Mer (ENSAM) a voulu symboliser son mouvement par le transfert de son pavillon au cours d’un relais côtier. Marins des ports autonomes, navires de pêche, chalutiers, voiliers de course au  large, navires et hélicoptères de la Marine nationale, tous les usagers de la mer ont été invités à se relayer pour se transmettre le pavillon de bords en bords. Un déploiement nautique plein de symboles auquel l’ALMAK a apporté sa contribution. 

ALMAK : un maillon de la chaine maritime

En marge de ses activités traditionnelles de formations à la navigation et à la manœuvre au profit d'élèves officiers de marines étrangères, l’ALMAK a répondu présent, en deux occasions, à l’invitation de la Direction des Affaires Maritimes.

Le 10 février dernier, le commandant de l’ALMAK a reçu une première fois le pavillon des mains des lamaneurs de Lorient pour le transmettre en mer à Charlie Dalin à bord de son IMOCA 40 « APIVIA », de retour vers son port d’attache après sa course du Vendée Globe 2020-2021.

 

Le 23 mars, l’ALMAK a de nouveau reçu le pavillon à Concarneau pour le transmettre, à un hélicoptère de la flottille 34F de la Marine nationale, lors d’un hélitreuillage réalisé en mer d’Iroise.

 

Le pavillon a poursuivi sa « route » vers Le Havre, avec d’autres membres de la communauté maritime.

 

La participation à cet évènement démontre que notre navire-école fait pleinement partie du paysage des activités de la façade maritime Ouest de la France. Avoir été sollicité par les Affaires Maritimes, pour participer à cette grande chaîne maritime en est l’illustration."

article_presse_1_navocean.jpg

Article

Navires & marine marchande | parution navOcéan

Presse_navocean.jpg